our_body_header

Notre peau : la protection du corps

Une enveloppe protectrice robuste et un organe sensoriel s
En tant qu’organe le plus grand du corps humain, la peau est également notre plus grande protection. NIVEA montre le rôle de la peau et les raisons qui font d’elle un miroir de notre âme méritant un soin particulier.

Un modèle de polyvalence : notre peau

Le rôle de la peau

Le principal rôle de la peau, l’organe sensoriel le plus étendu du corps humain, est de protéger le corps des stimuli extérieurs. En effet, tel un manteau, elle nous enveloppe afin de s’assurer que nous ne soyons pas directement blessés par la pression et les coups. 

Grâce à ses capteurs qui transmettent la douleur ou les démangeaisons, la peau nous avertit également de la présence de dangers, comme une température extrêmement élevée ou basse. 
Le manteau acide de la peau forme une barrière contre les germes et les parasites. 

La peau, par son rôle de régulateur thermique, est chargée de maintenir à un niveau constant la température interne du corps. Lorsqu’il fait chaud, la circulation dans les vaisseaux sanguins s’accélère afin de libérer de la chaleur. Si cela ne suffit pas, la peau transpire afin faire baisser la température corporelle. S’il fait froid, en revanche, c’est l’inverse qui se produit : la peau ralentit la circulation sanguine dans les veines afin de garder la chaleur dans le corps. C’est pourquoi, lorsqu’il fait froid, nos mains et nos pieds sont les premiers à se refroidir.

Notre peau nous protège également des rayons du soleil. Si vous vous y exposez, la peau développe une couche cornée et une pigmentation plus foncée : le bronzage. Ces deux éléments agissent comme un filtre qui limite dans une certaine mesure la pénétration des rayons UV nocifs dans la peau. Les dommages causés par le soleil peuvent être en partie réparés par la peau elle-même, cependant, elle a besoin de temps pour le faire. Afin d’aider la peau à jouer son rôle de protecteur naturel contre le soleil, il est impératif de toujours utiliser une protection solaire avec un indice adapté.

Les bienfaits du rire pour la peau et pour l’âme

Les émotions positives facilitent la circulation sanguine de la peau et font travailler les muscles activés par le rire. Le résultat ? Un teint frais et de la bonne humeur. La peau est le miroir de l’âme : que nous rougissions ou que nous pâlissions, elle est le reflet de nos émotions pour

Il se passe plein de choses sous la surface de notre peau : les différentes couches de la peau.

La peau a beau ne faire que quelques millimètres d’épaisseur, elle possède cependant une grande force. Comme l’oignon, elle possède plusieurs couches qui peuvent être réparties en trois catégories :

  • La couche supérieure protectrice de la peau est l’épiderme, celui-ci est sous-divisé en cinq couches individuelles. 
  • Le manteau acide se trouve sur l’épiderme. Il protège des bactéries et rend la peau imperméable. 
  • Sous l’épiderme se trouvent les cinq couches individuelles : les deux couches les plus profondes fournissent en permanence de nouvelles cellules de peau aux trois couches supérieures de l’épiderme.
  
Les cellules mortes sont éliminées par la couche extérieure cornée. C’est ainsi que notre épiderme se renouvelle en moyenne tous les 27 jours. 
  • Sous l’épiderme se trouve le derme : il possède un vaste réseau de fibres élastiques, de nerfs et de petits vaisseaux sanguins qui le parcourent. Ces vaisseaux sanguins régulent la chaleur du corps. Le derme apporte à l’épiderme nutriments et oxygène. C’est également à cet endroit que se trouvent les glandes à l’origine du sébum, de la transpiration et des odeurs.
  • La troisième couche de la peau est connue sous le nom d’hypoderme. Celui-ci est principalement constitué de tissu et de graisse. L’hypoderme joue le rôle de coussin contre les coups extérieurs et d’importante réserve d’énergie. Il relie la peau aux tendons et aux muscles

La peau : le miroir de l’âme

En tant qu’organe sensoriel, la peau est responsable de notre sens du toucher. Elle nous avertit des stimuli extérieurs et apporte les informations relatives aux sensations au cerveau.

How touch affects our well-being

  • Le système nerveux central et les organes sensoriels, comme la peau, se développent à partir de la couche de cellules primaire alors que nous ne sommes encore que des embryons. Cela permet à l’enfant dans le ventre de sa mère d’interagir avec son environnement à travers la peau lorsqu’il se trouve encore dans l’utérus. 
  • Le toucher est essentiel pour le bien-être de l’homme. Recevoir des gestes affectueux est essentiel, en particulier pour les bébés et les enfants. 
Le toucher favorise le développement du cerveau et la distribution des hormones de croissance. Les adultes bénéficient aussi des bienfaits des caresses délicates. Elles produisent de l’endorphine (hormones du bonheur) et font baisser la pression sanguine. 
  • Le toucher a un effet calmant et une influence positive sur notre vie émotionnelle. Si nous sommes stressés ou que nous manquons de contacts humains, la peau réagit souvent en développant des taches, des impuretés ou en s’asséchant. Prenez ces avertissements au sérieux et écoutez avec attention ce que votre peau veut vous dire.
  • Si quelque chose vous fait du bien, l’état de votre peau vous le fera remarquer : si vous vous sentez bien, votre peau aussi...et ça se voit !
  • En résumé, les démonstrations d’affection comme l’amour, la consolation et le soin sont bénéfiques pour la peau et pour l’âme !
  • Découvrez plus de trucs et astuces pour une beau peau

Quelques chiffres sur votre peau, l’enveloppe protectrice du corps

La peau est notre organe le plus grand et le plus lourd : elle mesure 2m² et pèse près de 10 kilos, pourtant elle ne mesure que quelques millimètres d’épaisseur.

La peau : de gentilles caresses génèrent des émotions positives

Toutes les formes du toucher, qu’elles soient plaisantes ou non, sont d’abord perçues par notre peau. Les différents récepteurs transmettent ces sensations à notre cerveau. Toute forme de contact physique a un effet sur notre psyché : des hormones et des substances comportant un message sont produites. C’est pourquoi nous percevons généralement les câlins, les caresses et les massages comme des sensations plaisantes et positives.

Soin et protection de notre peau

Nos recommandations