Paroles d'ingrédients

NOS INGRÉDIENTS VOUS EXPLIQUENT LEUR RÔLES DANS NOS PRODUITS

Pas de secrets entre nous.

Depuis plus de 100 ans, nous développons des produits qui répondent à vos besoins.

Et pour toujours plus de transparence, aujourd’hui nous laissons la parole à nos ingrédients qui les composent pour vous expliquer leur rôle.

Découvrez sans plus attendre ce qu’ils ont à vous dire. 

 

Envie d’en savoir plus sur les ingrédients ?

LES PARABÈNES*

Les parabènes sont des conservateurs très efficaces et peu allergisants. Ce sont les plus analysés par les experts toxicologues car ils sont très nombreux et utilisés dans de nombreux produits (aliments, médicaments ...). Quatre seulement sont utilisés en cosmétique : METHYLPARABEN, ETHYLPARABEN, PROPYLPARABEN et BUTYLPARABEN. Ils sont régulièrement réévalués, y compris en matière de perturbation endocrinienne. Le CSSC** a confirmé leur sécurité (avis de 2013).

 

LE PHENOXYETHANOL*

Le phénoxyéthanol (PHENOXYETHANOL) est également un conservateur efficace et très bien toléré. Par voie dermique chez l’animal et à très fortes doses (correspondant à 35 g chez l’homme à comparer au 0,05g présent dans un flacon de 50g), il peut provoquer des troubles hématologiques. L’évaluation faite par l’ANSM a été contredite par un avis plus récent du CSSC** qui réaffirme que le phénoxyéthanol est sûr pour toutes les tranches d’âge (avis de 2016).

 

LES ALLERGÈNES DE PARFUMERIE*

Les substances d’origine naturelle peuvent exposer à un risque d’allergie et 26 allergènes, naturels et synthétiques, sont ainsi obligatoirement étiquetés dans la liste des ingrédients pour avertir les personnes qui sont allergiques. Ces substances ne présentent pas de danger pour les non-allergiques, pas plus que les fruits à coque dans l’alimentaire. C’est donc à tort que la plupart des applications mobiles les stigmatisent.

 

LES SILICONES*

Les silicones (CYCLOPENTASILOXANE, DIMETHICONE, CYCLOMETHICONE...) sont utilisées pour les effets sensoriels qu’elles permettent d’obtenir (correction d’un toucher gras, effet soyeux des après-shampooings, sensation de douceur des déodorants à bille..). Les autorités réglementaires internationales dont le CSSC** en 2015 considèrent que le CYCLOPENTASILOXANE peut être utilisé sans risque dans différents usages cosmétiques. Mais comme il est suspecté de persister dans l’environnement aquatique, il sera interdit dans les produits rincés à partir du 30 janvier 2020. Le CYCLOTETRASILOXANE n’est plus utilisé dans les produits cosmétiques depuis longtemps. Tous les autres silicones ne présentent aucun danger pour la santé humaine ni pour l’environnement.

 

BHT*

Le BHT est un agent anti-oxydant qui protège les formules du rancissement et évite l’apparition d’allergènes. En cosmétique, il est utilisé à très faible dose. Il a été analysé par l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) en 2016. L’ANSES a conclu qu’il n’était pas perturbateur endocrinien sur les organismes présents dans l’environnement, mais souhaite des données supplémentaires pour la santé humaine.

 

 

*Source : 2018- Livre blanc réalisé par le Département Scientifique & Règlementaire et le Département Communication de la FEBEA, avec la collaboration de ses membres.
La FEBEA, Fédération des Entreprises de la Beauté, est l’unique syndicat professionnel représentant les fabricants de produits cosmétiques opérant en France. Elle représente plus de 300 adhérents, dont 82% sont des TPE / PME. Ses adhérents représentent la quasi-totalité du chiffre d’affaires du secteur. 

** Le CSSC est le Comité Scientifique européen pour la Sécurité des Consommateurs.