Peau grasse : caractéristiques, causes, soins

Souvent difficile à vivre, la peau grasse est fréquemment mal comprise. Entre brillance et imperfections, cette peau fragilisée demande des soins spécifiques, du nettoyage à l’hydratation pour rétablir l’équilibre cutané.

Qu’est-ce qu’une peau grasse ?

La peau grasse est un type de peau. Elle se caractérise par une surproduction de sébum, le gras de la peau. Indispensable, celui-ci compose en partie le film hydrolipidique qui protège la peau, empêchant l’eau cutanée de s’évaporer trop vite et les impuretés de pénétrer. Il est produit par les glandes sébacées, naturellement plus nombreuses sur le menton, le front et les ailes du nez, et évacué par les pores de la peau.

 

Lorsque les glandes sébacées produisent plus de sébum que nécessaire, les pores se dilatent pour mieux l’évacuer. Ils deviennent visibles, retiennent plus facilement les impuretés et peuvent se boucher, provoquant souvent l’apparition de points noirs ou de boutons. La caractéristique première de la peau grasse reste cependant la surproduction de sébum, ou hyperséborrhée, avec ou sans imperfections.

 

L’un des tests les plus courants pour la repérer consiste à appliquer sur le visage un mouchoir en papier, au repos et dans un climat tempéré : si des traces de gras apparaissent sur le papier, la peau est probablement grasse.

Quelle différence entre peau grasse et peau mixte ?

La peau grasse l’est uniformément.

La peau mixte, elle, ne présente des zones grasses que sur la zone T (front, nez, menton), associées à des zones normales ou même sèches sur les joues et les tempes. Elle résulte d’un déséquilibre et nécessite des soins spécifiques. Les soins peau grasse ne sont pas recommandés car ils ne sont pas adaptés aux zones neutres du visage.

 

Quelles sont les causes de la peau grasse ?

La peau grasse est, le plus souvent, causée par des facteurs internes, notamment génétiques. La production de sébum varie sous l’influence des hormones : les hormones féminines la limitent, les hormones masculines la stimulent. Les hommes produisent donc naturellement plus de sébum et sont plus sujets à la peau grasse. Les variations des taux d’hormones chez les femmes les rendent cependant sujettes à des épisodes de peau plus grasse au moment des règles, par exemple. En revanche, la peau grasse n’apparaît qu’à la puberté, lorsque la production d’hormones augmente. De la même façon, elle a tendance à disparaître en vieillissant, lorsque la production d’hormones chute.

 

Les facteurs externes peuvent cependant aggraver ou même provoquer la peau grasse. La production de sébum est également le mécanisme de défense naturel de la peau, qui stimule les glandes sébacées lorsqu’elle est agressée. Une mauvaise hygiène, des produits inadaptés, le stress ou la pollution, le soleil et la chaleur, une alimentation trop grasse ou trop sucrée sont ainsi des facteurs aggravants.

Quelles sont les causes de la peau grasse ?

La peau grasse est, le plus souvent, causée par des facteurs internes, notamment génétiques. La production de sébum varie sous l’influence des hormones : les hormones féminines la limitent, les hormones masculines la stimulent. Les hommes produisent donc naturellement plus de sébum et sont plus sujets à la peau grasse. Les variations des taux d’hormones chez les femmes les rendent cependant sujettes à des épisodes de peau plus grasse au moment des règles, par exemple. En revanche, la peau grasse n’apparaît qu’à la puberté, lorsque la production d’hormones augmente. De la même façon, elle a tendance à disparaître en vieillissant, lorsque la production d’hormones chute.

Les facteurs externes peuvent cependant aggraver ou même provoquer la peau grasse. La production de sébum est également le mécanisme de défense naturel de la peau, qui stimule les glandes sébacées lorsqu’elle est agressée. Une mauvaise hygiène, des produits inadaptés, le stress ou la pollution, le soleil et la chaleur, une alimentation trop grasse ou trop sucrée sont ainsi des facteurs aggravants.

Comment prendre soin de sa peau grasse ?

Face à la peau grasse, l’un des réflexes les plus courants consiste à vouloir l’assécher, avec pour résultat l’exact opposé. Agressée ou déshydratée, la peau produit alors plus de sébum pour tenter de se protéger. Toute la subtilité tient à un équilibre entre hygiène irréprochable pour assainir et soins adaptés pour rééquilibrer, sans jamais décaper.

 

1 / Nettoyer

  • Parmi les nettoyants, les syndets, ou pains dermatologiques, font souvent figure de favoris : ces « savons sans savon »  possèdent un pH proche de celui de la peau qui adoucit le nettoyage.
    LE SAVIEZ-VOUS ?
    Les nettoyants solides de la gamme NATURALLY CLEAN sont certifiés COSMOS NATURAL par le label mondial Ecocert® - ils ont donc l’appellation cosmétiques naturels certifiés, ils contiennent 99% d’ingrédients d’origine naturelle, sont vegans et emballés sans plastique !

  • Les gels nettoyants sont eux aussi plébiscités par les peaux grasses pour leur effet rafraîchissant. Choisissez-les, dans ce cas, doux et conçus pour un usage quotidien, comme le gel nettoyant démaquillant micellaire..

  • Sauf nettoyant deux-en-un, le démaquillant doit lui aussi être adapté à un nettoyage doux et régulier, par exemple, l’eau micellaire démaquillante matifiante..

  • Pour resserrer les pores et les désincruster, un gommage purifiant ou assainissant hebdomadaire, en particulier à l’argile ou au charbon, offre un coup de pouce utile. Chez NIVEA, vous les trouverez en format solide dans la gamme NATURALLY CLEAN. Ils ont les même caractéristiques que les syndets décrits plus haut. En complément, les patchs purifiants ciblent efficacement la zone T propice aux points noirs.

 

2 / Hydrater

  • La crème hydratante est essentielle à la beauté des peaux grasses, matin et soir ou après chaque nettoyage. Il faut simplement privilégier les textures légères et non grasses à pénétration rapide, qui ne laissent pas de film gras. Un grand nombre de crèmes prennent en compte ces besoins, y compris dans les gammes anti-âge, comme la crème de jour anti-rides qui resserre les pores.

 

3 / Protéger

  • Du côté des cosmétiques, mieux vaut laisser la peau respirer. À défaut, tout produit de maquillage du teint doit être non-comédogène pour ne pas boucher les pores.

  • Le soleil est l’ennemi de la peau grasse : il l’agresse et la chauffe, stimulant la production de sébum. Une protection solaire est donc essentielle au quotidien, là encore avec une formule non grasse comme la crème UV anti-brillance FPS 30.