Peut-on enlever les grains de milium ?

Les grains de millium sont plus fréquents chez les bébés mais peuvent toucher toutes les peaux à tous les âges. Ces petits boutons blancs, bénins et superficiels, sont souvent jugés disgracieux par celles et ceux qui les subissent. Bien qu’on ne connaisse pas encore tout sur la cause de ces imperfections, découvrez ici les facteurs aggravants, les précautions à prendre pour aider à limiter leur apparition et comment les enlever si nécessaire.

Que sont les grains de milium ?

Les grains de milium apparaissent sous la forme de points blancs sur le visage. Il s’agit de microkystes formés par un amas de cellules mortes cutanées, ou plus précisément de lamelles de kératine, la substance naturellement produite par la peau. Au lieu d’être éliminées, ces lamelles s’enroulent jusqu’à former une boule sous la surface de la peau.

Visuellement, les grains de milium ressemblent à de petits boutons blancs de 1 à 2 millimètres de diamètre.

Ils apparaissent le plus souvent sur le visage, notamment les cernes ou les joues. Ils peuvent également toucher le cou et les mains, généralement de façon isolée. Plus rarement, ils peuvent se présenter en plaques. Les grains de milium concernent tous les types de peaux, sèches ou grasses, et tous les âges, des peaux de bébé jusqu’aux peaux matures. Ils sont très fréquents chez les nourrissons, chez lesquels ils sont surnommés « acné du nourrisson ».

Quelle différence entre un point blanc et un grain de milium ?

Grains de milium et points blancs (ou comédons fermés) sont des microkystes. Il s’agit d’une accumulation de matière sous une fine couche de peau, formant des boutons incolores en relief. En revanche, leur composition diffère. Un comédon fermé est provoqué par une accumulation de sébum, le gras de la peau, parfois accompagné de bactéries. Il peut s’infecter et se transformer en bouton rouge. Un grain de milium, lui, est composé de kératine. Il est totalement bénin et ne s’infecte pas.

Comment apparaissent les grains de milium ?

La cause des grains de milium reste encore floue. Selon les spécialistes, leur apparition serait due à l’obstruction des follicules pileux sous les pores de la peau. L’occlusion peut être consécutive à une mauvaise élimination des cellules mortes, ou à des gestes externes agressifs décapant la peau. Les boutons blancs apparaissent dans ce cas lors de la cicatrisation.

L’apparition des grains de milium pourrait également avoir des causes génétiques. Dans tous les cas, elle est favorisée par tous les facteurs déstabilisant la peau et perturbant le renouvellement cellulaire. Ces mêmes facteurs aggravants sont aussi en cause dans l’apparition des comédons ouverts (points noirs) ou fermés les (points blancs). Voici les facteurs en question :

  • L’exposition aux U.V. ;
  • Le tabac et l’alcool ;
  • L’utilisation excessive de produits d’hygiène ;
  • Les produits cosmétiques occlusifs, agressifs ou inadaptés ;
  • Des gestes d’hygiène abrasifs répétés ;
  • Une lésion : blessure, brûlure, intervention chirurgicale ou esthétique ;
  • Certaines affections cutanées comme les dermatoses.

Peut-on prévenir l’apparition des grains de milium ?

Malheureusement, il n’est pas possible de prévenir complètement l’apparition des grains de milium. En revanche, quelques précautions et une bonne routine de soin pourraient aider à limiter leur apparition. Quelques réflexes préventifs bénéficient par ailleurs à l’aspect global de la peau. Effet bonus : ils freinent également l’apparition des points noirs, jouent un rôle essentiel dans l’éclat du teint et aident à prévenir le vieillissement cutané précoce.

  • Choisissez des cosmétiques non comédogènes, dont la formule ne bouche pas les pores de la peau.
  • Optez pour des produits de nettoyage doux et respectueux de votre type de peau.
  • Ne surchargez pas la peau avec des formules trop riches ou des produits trop couvrants. À moins que votre type de peau ne l’exige, préférez les formules tout-en-un, non grasses. Limitez l’usage des fonds de teint.
  • Adoptez une routine simple, mais régulière pour favoriser l’élimination des cellules mortes. Démaquillez votre visage tous les soirs. Nettoyez également la peau en douceur matin et soir. Une fois par semaine, exfoliez l’épiderme à l’aide d’un gommage doux ;
  • Évitez les gestes abrasifs et décapants. Préférez des gommages doux et limitez leur fréquence. Éludez les peelings et le laser. N’utilisez pas de produit pour le corps sur le visage et séchez la peau en la tamponnant plutôt qu’en la frictionnant.
  • Hydratez et nourrissez votre peau pour faciliter le renouvellement cellulaire. Appliquez une crème hydratante sur le visage matin et soir. Choisissez une formule nourrissante pour les peaux sèches ou apaisante pour les peaux sensibles.
  • Prévoyez un soin spécifique pour le contour des yeux. Afin de soutenir cette zone fragile, optez pour un soin adapté sans être trop riche.
  • Protégez-vous des U.V. Évitez les cabines à U.V., portez un chapeau au soleil, limitez le temps d’exposition et ne sortez jamais sans crème solaire, même en hiver.
  • Prenez soin de votre hygiène de vie, réflexe indispensable pour une peau éclatante. Dormez suffisamment, limitez le stress, pratiquez une activité physique régulière, évitez autant que possible l’alcool et le tabac, le gras et le sucre en excès.

Comment enlever les grains de milium ?

Il n’est en théorie pas nécessaire d’enlever les grains de milium. Ils disparaissent naturellement, sans intervention extérieure, en quelques semaines… ou quelques mois.

Pour celles et ceux que les grains de milium sur les cernes incommodent, ou lorsque les points blancs sur le visage sont nombreux, il est possible de s’adresser à un dermatologue pour les éliminer. Selon leur étendue, il peut vous conseiller des traitements exfoliants professionnels ou procéder à un nettoyage de peau : une minuscule incision est pratiquée à l’aide d’une aiguille spécifique, avant d’extraire le grain de milium.

Peut-on enlever les grains de milium soi-même ?

Non ! Leur disparition pourrait être facilitée par l’utilisation de gommages doux, mais attention à ne pas décaper la peau en augmentant leur fréquence. Mieux vaut être patient ou faire appel à un dermatologue pour choisir un traitement adapté. Il est en revanche fortement déconseillé de tenter d’extraire des grains de milium à la maison, sans intervention professionnelle. L’opération est rarement couronnée de succès et la peau lésée peut s’infecter jusqu’à laisser des cicatrices.

Quelques produits pour prendre soin de votre peau en douceur