LES POILS EN QUESTION

Si vous n'aimez pas votre torse velu, suivez nos conseils pour un rasage corporel impeccable!

À l'époque disco, il n'y avait pas plus grand symbole de virilité qu'un torse velu. Les poils jaillissaient des poitrines, réchauffaient les jambes et cachaient les dos. Plus on était poilu, mieux c'était. 

Au XXIe siècle, au contraire, laisser faire la nature en matière de poils est beaucoup moins tendance. Les goûts ont évolué et les exemples modernes de virilité - sportifs ou stars du show business - ont majoritairement la peau lisse comme des bébés. 

Vous aussi, vous avez peut-être envie de vous débarrasser de vos poils. Suivez alors nos conseils pour raser n'importe quelle zone de votre corps efficacement et en toute sécurité.

DOS ET ÉPAULES

Alors que certaines femmes peuvent avoir un faible pour les torses velus, très peu d'entre elles - si toutefois il en existe - affichent le même enthousiasme pour les poils du dos. Si l'épilation à la cire règle le problème des poils du dos pour quatre à six semaines, il est vraiment préférable de les éliminer de manière définitive, sachant qu'ils ne seront jamais acceptables socialement.

Bien qu'il existe plusieurs possibilités en ce qui concerne l'épilation définitive, le laser et la lumière pulsée (IPL) sont de loin les méthodes les plus évoluées et les plus efficaces. Chaque traitement peut réduire considérablement la croissance des poils et la plupart des hommes ne trouvent pas ces techniques douloureuses du tout. Les lasers visent la mélanine (couleur naturelle) du poil et tuent l'apport sanguin du follicule, ce qui finit par stopper la croissance du poil. 

Le problème posé par le laser ou la lumière pulsée, c'est que le poil pousse en trois phases (anagène, lorsqu'ils sont visibles, catagène et télogène / lorsqu'ils sont invisibles), toute votre fourrure ne se trouve donc pas au-dessus de la peau en même temps. En fait, différentes zones présentent différentes quantités de poils au repos (jusqu'à 80% sur les bras, par exemple), vous devez donc recommencer les traitements dès que ceux-ci se décident à montrer le bout de leur nez. À un peu moins de 300 € la séance pour le dos, il s'agit d'un processus long et coûteux. Mais si vous en avez les moyens, cela en vaut la peine.

ÉPILATION TOTALE

L'épilation totale tant redoutée (le « brésilien » pour homme) est réservée aux vrais courageux. Très efficace et comportant peu de risques, ce traitement n'est pas fait pour les douillets. Autrefois, il fallait  exposer complètement votre nudité, mais aujourd'hui, vous pouvez faire le travail sans blesser votre ego. 

Si vous pensez être un dur et pouvoir entreprendre ce traitement, contactez un centre qui utilise de la cire chaude plutôt que les bandes de cire traditionnelles. La cire chaude se moule sur la zone (comme de la pâte à modeler) et permet de retirer aisément le poil. Cette méthode est non seulement beaucoup moins douloureuse, mais en plus, inutile de faire les « jambes de grenouille » pour permettre au thérapeute d'atteindre tous les coins et recoins.

JAMBES

Contrairement à la croyance populaire, si les cyclistes professionnels se rasent les jambes, cela n'a rien à voir avec l'aérodynamique. En réalité, aucune étude scientifique ne démontre qu'un corps glabre fend mieux l'air qu'un corps poilu. La résistance est bien trop minime pour changer quoi que ce soit. Et si les cyclistes professionnels disent le contraire, c'est simplement l'effet placebo de se percevoir comme de meilleurs athlètes. La différence est dans la tête. 

La seule raison valable de se raser les jambes tient aux accidents lors de la course : si un cycliste tombe et saigne, s'il faut nettoyer ses blessures, les poils sur les jambes ne facilitent pas le travail et le retrait des pansements est plus douloureux. La technique pour se raser les jambes est assez semblable à celle utilisée pour se raser le visage, mais vous trouverez sans doute cela bien plus facile sous la douche. Attention aux sensations de démangeaison lors de la repousse. Attention, lorsque vous aurez commencé à vous raser les jambes, vous aurez sans doute du mal à arrêter.

ÉPILATION INTÉGRALE HOMME : GUIDE SOIN ET TOILETTE NIVEA MEN

TORSE

Les poils sur la poitrine peuvent être une bonne chose. Les hommes qui n'ont pas les pectoraux ou les abdominaux gonflés par la musculation doivent en effet se montrer prudents en matière d'épilation, car la vue d'un corps imberbe peut être assez surprenante. Par contre, si vous soulevez régulièrement de la fonte, l'épilation à la cire est le meilleur moyen de dévoiler vos efforts au grand jour.

Aujourd'hui, de nombreux salons se spécialisent dans l'épilation masculine et, contrairement à l'idée fausse répandue, cette opération n'est pas si douloureuse. Si vous supportez la souffrance d'une séance de musculation, vous pourrez gérer la douleur de l'épilation. 

Comme pour le rasage, la réussite d'une épilation à la cire ne tient pas seulement à la rapidité ou à la technique du thérapeute, elle dépend également de ce que vous faites après le traitement. Pour ne pas risquer une éruption cutanée, évitez les douches très chaudes, les produits chimiques irritants (piscines chlorées) ou l'exercice pendant au moins 24 heures après le traitement. En effet, l'épilation à la cire laisse les pores ouverts et les rend sensibles aux irritations. Si vous faites des efforts au point de transpirer ou que vous augmentez la température de votre corps de quelque manière que ce soit, votre torse épilé risque de ne pas être à son avantage. 

Pour les hommes à la pilosité pectorale dense, le simple rasage ne constitue pas une alternative pratique à l'épilation, car l'extrémité des poils restants est piquante. En plus, au bout de quelques jours, les démangeaisons liées à la repousse seront vraiment (très) gênantes. Non seulement la peau sera plus sensible aux irritations liées au frottement ou à l'exposition au soleil, mais comme lorsque vous vous rasez le visage, vous risquez aussi d'avoir des poils qui repoussent sous la peau, de vous couper et de répandre les bactéries cachées entre les lames. Pour le reste d'entre nous, il est souvent préférable de tondre les poils du torse pour obtenir une longueur plus esthétique. Les tondeuses électriques sont maintenant fournies avec des peignes réglables capables d'éliminer le plus gros de la plus épaisse des toisons pectorales. Plutôt que de commencer en position 1, nous vous conseillons de démarrer par un réglage plus long, puis de raccourcir jusqu'à obtenir la longueur souhaitée.