Clean beauty : quelle est cette nouvelle tendance beauté ?

Un nouveau concept s’impose depuis peu dans la sphère beauté : la clean beauty, ou « beauté propre ». Il se distingue par l’utilisation de cosmétiques à la formulation responsable, à tous les niveaux. Une tendance émergente mais bien présente, qui devrait s’affirmer encore davantage dans les années à venir.

Qu’est-ce que la clean beauty ?

À l’heure actuelle, la tendance ne dispose d’aucun cahier des charges officiel, de label ou de charte. La définition de la clean beauty reste donc relativement vague. Le concept désigne une façon de prendre soin de soi en limitant les impacts négatifs sur la peau, la santé ou l’environnement.

Les produits d’hygiène et de cosmétique à la formulation « propre » doivent ainsi combiner naturalité, sécurité et écoresponsabilité en toute transparence. L’objectif est de réduire les ingrédients superflus pour mieux optimiser les actifs essentiels.

Il ne s’agit pas, en revanche, de refuser ce qui n’est pas naturel : l’efficacité prime, tant qu’elle n’engendre aucun risque. Diverses applications mobiles s’inscrivent dans ce mouvement. Elles simplifient la compréhension des étiquettes des produits, leur composition et leur impact supposé.

Les 4 piliers de la clean beauty

La définition de la clean beauty n’étant pas précise ni commune à toutes les marques, les critères peuvent varier, tant pour les ingrédients que pour l’écoresponsabilité. Les principes fondateurs sont cependant incontournables.

  1. La transparence

    La clean beauty implique une transparence totale dans la communication. Les bénéfices d’un produit doivent être attestés, et les informations qui le prouvent accessibles. La formulation doit être lisible, idéalement compréhensible par tout un chacun. La liste d’ingrédients utilisés est généralement réduite au minimum pour faciliter sa lecture. Les actifs principaux, quant à eux, sont valorisés pour comprendre en un coup d’œil les bienfaits attribués à chacun.

  2. Le choix des ingrédients

    En clean beauty, les ingrédients sont sélectionnés à la fois pour leur efficacité et pour leur absence supposée d’impact négatif sur la planète et la santé. Ils sont aussi naturels et aussi peu nombreux que possible, sans pour autant exclure la technologie.

    Un produit « clean » n’est pas forcément bio, ni 100 % naturel : il peut combiner une majorité d’ingrédients d’origine naturelle avec d’autres qui assurent sa stabilité, sa conservation ou ses performances. En revanche, les ingrédients controversés sont généralement exclus, même si le degré d’exigence peut varier en fonction des marques.

  3. La sécurité de la peau

    Au cœur du concept, la sécurité prime. Un produit de clean beauty doit prendre soin de la peau, sans l’irriter ni engendrer de risques pour la santé. Sa formulation minimaliste permet justement de réduire les effets indésirables et d’optimiser la tolérance de la formule. L’objectif étant de rassurer les consommateurs sur le produit choisi : un maximum d’efficacité, un minimum de risques. Et là encore, la transparence est primordiale.

  4. Le développement durable

    Par définition, la clean beauty se veut aussi propre que possible pour la planète. Elle prend donc en compte l’impact environnemental global d’un produit : la méthode de culture ou d’extraction des matières premières, la méthode de fabrication et de production, mais aussi l’emballage et le recyclage.

    Certaines marques vont plus loin avec une composante sociale, prenant en compte la juste rémunération ou les conditions de travail à tous les niveaux de la chaîne. Il s’agit du principe le plus variable de la clean beauty, les engagements fluctuant du tout au tout selon les marques.

La clean beauty selon NIVEA

Conjuguant transparence, simplicité et naturalité, la gamme de cosmétiques NATURALLY GOOD de NIVEA s’inscrit dans le concept de la clean beauty. Les ingrédients sélectionnés sont à 95 % d’origine naturelle au minimum, les formules transparentes et les emballages recyclables. Certains soins garantissent même 100 % de CO2 compensés1, notamment via l’utilisation d’énergie renouvelable pour la production, ainsi que le financement de projets en faveur du climat.

Quant à la gamme de nettoyants solides Naturally Clean, elle associe 99 % d’ingrédients d’origine naturelle, une formule au pH neutre pour la peau, vegan2 et sans savon, avec un emballage recyclable sans plastique3. Un principe valable pour son nettoyant solide rafraîchissant comme pour son nettoyant solide apaisant. Le gommage solide purifiant au charbon actif contient même 100 % d’ingrédients d’origine naturelle.

À ce sujet :

1LIMITATION de l’impact CO2 de ce produit via :

  • un pot en matériau certifié ISSC soutenant des sources mixtes
  • de l’électricité 100% renouvelable pour la production de la formule
  • le financement de projets en faveur du climat pour compenser les émissions CO2 restantes

2aucun ingrédient d’origine animale

3sauf vernis, colle & encres