Quelle crème solaire pour une peau grasse ?

Quelle crème solaire pour une peau grasse ?

La protection solaire est essentielle à toutes les peaux, quels que soient leur type et le temps d’exposition. Choisir une crème solaire pour une peau grasse implique en revanche quelques précautions pour sélectionner la formule adaptée à ses besoins spécifiques !

Une crème solaire non grasse pour la peau grasse

L’astuce des peaux grasses ? Préférez des crèmes solaires non grasses, fluides et à la texture légère, qui combinent sensation de fraîcheur à l’application et fini sec au toucher. Rapidement absorbées par l’épiderme, elles sont tout aussi efficaces, mais ne laissent pas la peau collante ou brillante, limitant les inconvénients sur les peaux grasses.

C’est le cas de la gamme Protect & Dry NIVEA, comptant notamment une brume solaire FPS 50 ou un gel solaire FPS 30 faciles à appliquer, transparents, performants et non-gras pour une pénétration rapide. Au besoin, les peaux à problèmes pourront également opter pour des formules séborégulatrices, qui aident à réguler la production de sébum afin d’éviter l’apparition de boutons et de points noirs.

Faut-il appliquer de la crème solaire sur une peau grasse ?

Oui ! Si certains hésitent parfois par peur de surcharger leur peau déjà grasse avec une crème trop riche, le choix inverse est pourtant contre-productif. Agressé par le soleil, l’épiderme se défend en produisant du sébum, quelles que soient les spécificités de la peau. L'exposer sans protection solaire – outre les risques accrus de coups de soleil et de dommages à long terme comme le vieillissement cutané prématuré et l'apparition de taches pigmentaires ou de mélanomes – risque de surcroît de provoquer l'apparition d'imperfections et d'augmenter la brillance de la peau.

Pas question, non plus, d’opter pour un indice de protection inférieur en espérant éviter une peau luisante. Le niveau de protection n’influe en rien sur la richesse de la formule et une telle décision peut s’avérer dangereuse, la peau étant moins bien isolée des rayons ultraviolets (UV). Le choix de l’indice de protection doit dépendre de l’indice UV et du phototype, autrement dit de la capacité de bronzage de la peau et de sa carnation, en aucun cas de sa production de sébum !

Choisir une crème solaire spécial visage pour peau grasse

S’il est largement recommandé d’opter pour une crème solaire spécifique pour le visage, quelle que soit le type de peau, la recommandation est d’autant plus importante pour les peaux grasses. Plus riche en glandes sébacées, notamment sur la zone T incluant front, nez et menton, le visage a particulièrement tendance à graisser. La peau du corps, elle, est moins exigeante. Résultat ? L’application d’une crème solaire pour le corps sur le visage risque au mieux de le faire briller, au pire de boucher les pores et de favoriser l’apparition de points noirs, boutons et autres imperfections.

Les crèmes solaires pour le visage sont pour leur part conçues spécialement pour les besoins particuliers du visage, avec des ingrédients non comédogènes sélectionnés pour ne pas obstruer les pores de la peau. Elles sont donc indispensables aux peaux grasses, d’autant qu’elles se déclinent pour tous les besoins : anti-rides ou anti-brillance, entre autres. Il existe également des crèmes solaires teintées pour peaux grasses, associant correction esthétique et protection solaire. En résumé ? Optez pour des crèmes solaires non grasses, mais sélectionnez deux formules, l’une pour le corps et la seconde pour le visage !

Le bon réflexe à adopter en cas de peau grasse

Afin de limiter au maximum les effets potentiellement comédogènes des crèmes solaires, un nettoyage scrupuleux est essentiel après l’exposition. Au retour, nettoyez votre peau en douceur avec une lotion adaptée pour la débarrasser de tout résidu de crème solaire. Hydratez-la ensuite avec un produit conçu pour les peaux grasses.

SKIN GUIDE : VOTRE DIAGNOSTIC DE PEAU PAR SELFIE