Déodorant et antitranspirant : quelles différences ?

Pour faire face aux désagréments provoqués par la transpiration, plusieurs produits cosmétiques existent. Or, en dépit d’une confusion fréquente, déo et antitranspirant diffèrent à bien des égards : leur objectif diffère, les ingrédients et leur mode d’action tout autant. Afin de choisir lequel de ces produits répond le mieux à vos attentes, découvrez la différence entre antitranspirant et déodorant.

Qu’est-ce qu’un déodorant ?

Le déodorant vise à agir sur les odeurs indésirables qui se forment lorsque la transpiration entre en contact avec les bactéries à la surface de la peau. L’immense majorité des formules mise sur des agents parfumants pour masquer les odeurs désagréables. En complément, certaines offrent une action antibactérienne qui, en limitant la prolifération des bactéries, permet de limiter les odeurs. D’autres formules intègrent des ingrédients capables de les absorber.

Parfum, action antibactérienne et action absorbante sont souvent combinés dans un même produit. Quelle que soit sa variété, en revanche, un déodorant n’agit pas sur le flux de la transpiration.

Qu’est-ce qu’un antitranspirant ?

La véritable différence entre déodorant et antitranspirant tient au flux sudoral. Alors que le déodorant agit uniquement sur les odeurs, l’antitranspirant agit aussi sur la transpiration, comme son nom l’indique. Ses actifs à l’action astringente resserrent les pores de la peau, réduisant plus ou moins fortement le débit du canal sudoripare, qui libère la sueur. Il s’agit généralement de sels d’aluminium.

La différence entre les catégories est parfois subtile, le terme « déodorant » étant utilisé comme terme générique englobant tous les produits d’hygiène visant la transpiration. Tout déodorant mentionnant « action antitranspirante » ou « protection antitranspirante » appartient cependant à la catégorie des antitranspirants.

Il existe également des déodorants à base de magnésium dont le mode d'action sur le flux de transpiration est similaire à celui des sels d'aluminium. La gamme MagnesiumDry de Nivea protège à la fois contre les odeurs pendant 48 heures et contre la transpiration.

Antitranspirant ou déodorant, lequel choisir ?

Déodorant ou antitranspirant, le premier critère de choix reste l’intensité de la transpiration. Il est d’ailleurs possible de combiner les deux en fonction des événements : un déodorant au quotidien et un antitranspirant pour une journée particulièrement stressante ou demandant des efforts physiques importants, comme le sport par exemple.

Les déodorants n’agissant pas sur le débit de la sueur, ils sont privilégiés en cas de faible transpiration ou d’odeurs indésirables. Choisissez-les si vous n’êtes pas particulièrement incommodé par la transpiration.

  • En cas de transpiration modérée à importante, l’antitranspirant est plus adapté. Il permet de réguler la transpiration en réduisant son débit. Choisissez-le si vous êtes gêné par la sensation d’humidité, craignez les auréoles de sueur ou redoutez un excès temporaire de transpiration.

D’autres critères peuvent également favoriser le choix d’un produit par rapport à un autre, pour les déodorants comme pour les antitranspirants.

  • Le parfum est question de goûts : floral, marin, frais ou épicé… Pour les peaux sensibles, les formules sans parfum, limitant le risque de réaction cutanée, sont souvent privilégiées.
  • Déodorants et antitranspirants se trouvent aussi bien en roll-on à bille qu’en spray, en stick ou en crème. Le spray est plébiscité pour son effet fraîcheur, le roll-on pour son format compact. Le stick et la crème sont particulièrement doux, notamment pour les peaux sensibles ou irritées par le rasage.
  • Il existe des formules spécialement conçues pour limiter l’apparition de traces blanches sur les vêtements noirs ou de traces jaunes sur les vêtements blancs, comme l’anti-transpirant NIVEA Black & White et son équivalent pour les hommes.

3 questions sur les différences entre antitranspirant et déodorant

  1. Quelle différence à l’application ?

    Antitranspirant ou déodorant s’appliquent généralement tous les deux au quotidien. Notez que la durée de la protection (jusqu’à 48 heures selon les produits) varie en fonction des organismes, des peaux, des efforts pratiqués ou de la quantité de transpiration produite par chacun. Cependant, les antitranspirants ont généralement une plus longue durée d’action, tandis que les déodorants peuvent nécessiter une application complémentaire pendant la journée en cas de transpiration plus importante.

    Bon à savoir :

    • Attention à ne pas appliquer un antitranspirant sur une peau blessée ou irritée.

    • Déodorants et antitranspirants doivent être appliqués sur une peau propre. Ils seront en effet plus efficaces contre les odeurs si les bactéries n’ont pas déjà commencé à décomposer la sueur.

  2. Quelle différence d’efficacité ?

    Il est difficile de comparer l’action de deux produits n’ayant pas le même objectif. Une personne à faible transpiration utilisant un déodorant le trouvera performant ; une autre à transpiration forte le trouvera insuffisant. La véritable efficacité d’un antitranspirant ou déodorant se mesure en fonction des besoins de chacun. Si un déodorant ne vous satisfait pas, il est probable qu’un antitranspirant vous convienne mieux.

  3. Existe-il des déodorants à base d’ingrédients d’origine naturelle ?

    Si vous êtes attaché à la naturalité dans les cosmétiques et que vous ne souffrez pas d’une forte transpiration, tournez-vous plutôt vers les déodorants formulés avec des ingrédients d’origine naturelle, à l’image de ceux inclus dans la gamme NATURALLY GOOD de NIVEA.