Quelle crème solaire au ski et à la montagne ?

À la montagne, le vent et le froid ne sont pas les seules agressions subies par la peau. Le rayonnement ultraviolet y est lui aussi amplifié, augmentant d’autant le risque de coup de soleil. Pour profiter de votre séjour sans inconfort et sans abîmer votre peau, n’oubliez pas de vous munir d’une crème solaire adaptée.

Ski, montagne : quels risques pour la peau ?

Les rayons ultraviolets, ou UV, agressent et fragilisent la peau à plusieurs niveaux. Une surexposition sans protection adéquate provoque des dommages cutanés à court terme et à long terme. À court terme, elle peut entraîner des irritations, coups de soleil et brûlures. Sur le long terme, les UV favorisent le vieillissement prématuré de la peau, ou photovieillissement, avec des rides précoces et des taches pigmentaires ; ils augmentent également le risque de cancer cutané.

Le risque de coup de soleil n’est pas moindre à la montagne et au ski, au contraire :

  • L’altitude influe sur l’indice UV, intensifiant le rayonnement des ultraviolets émis par le soleil. En cause, la raréfaction de l’atmosphère qui filtre moins les rayons. Les scientifiques estiment que la quantité de radiations auxquelles est exposée la peau augmente de 10 % tous les mille mètres¹.
  • À la montagne en hiver, la couleur blanche de la neige réfléchit les UV. Le taux de réverbération peut atteindre 90 % sur les cimes¹, augmentant encore l’intensité du rayonnement subi.
  • De nombreux facteurs perturbent également la perception du risque : le froid, les vêtements couvrants et les nuages procurent une fausse impression de protection.
    Le ressenti du coup de soleil au ski est également plus tardif, le froid anesthésiant la peau.

Comment choisir sa crème solaire à la montagne ?

Afin de sélectionner la bonne crème solaire au ski, la priorité reste le facteur de protection solaire, ou FPS (SPF en anglais, pour Sun Factor Protection).

  • Pour les peaux foncées, un FPS 30 peut suffire. Pour toutes les autres, pour les enfants ou au moindre doute, optez pour un écran solaire très haute protection, indice 50. Mieux vaut trop que pas assez !
  • Un format nomade vous permettra de conserver la crème dans un sac ou une poche lors d’une sortie en montagne, afin de la réappliquer plus facilement.
  • Pour simplifier le choix, choisissez une crème solaire pour le ski et la montagne, spécialement conçue pour protéger la peau du soleil, du vent et du froid. Par exemple ? La crème solaire NIVEA SUN Alpin FPS50 ou FPS30. Elle offre une protection immédiate contre les rayons UVA/UVB et le froid, tout en hydratant la peau.

Comment éviter les coups de soleil au ski ?

Au ski, le corps est majoritairement couvert et à l’abri du froid. Seul le visage est exposé en hiver. Le risque de coup de soleil à la montagne est pourtant bien réel. Se protéger avec une crème solaire au ski est un geste incontournable, et quelques réflexes complémentaires aident à en optimiser l’efficacité pour mieux préserver la peau.

  • Choisissez un indice de protection élevé. Plusieurs couches de crème solaire à faible indice de protection n’équivalent pas une couche de crème haute protection.
  • Appliquez votre protection solaire régulièrement. Le réflexe est moins spontané à la montagne qu’à la mer. Pourtant la durée de protection offerte par une crème solaire est la même dans les deux cas. Quel que soit le facteur de protection de la crème, appliquez une nouvelle couche toutes les deux heures.
  • Ne vous fiez pas à l’ensoleillement. Les rayons ultraviolets traversent les nuages, qui atténuent à peine leur intensité. Pour éviter le coup de soleil au ski, appliquez votre crème solaire tous les jours dès le matin, même par temps couvert.
  • Étirez la crème. Appliquez une couche généreuse pour bénéficier d’une protection optimale, en étirant le produit sur les zones du visage trop souvent négligées : ailes du nez, tour des yeux, cou et nuque, menton et sommet des oreilles. Pensez également aux mains, exposées lorsque vous retirez vos gants.
  • Couvrez-vous. Gants, bonnet, écharpe, casquette ou chapeau : éviter l’exposition au soleil reste la méthode la plus efficace pour s’en protéger !
  • Choisissez des lunettes couvrantes pour optimiser la protection du contour des yeux, zone particulièrement sensible.
  • Le soir, nettoyez la peau. Le geste permet d’éliminer les résidus de crème solaire. Appliquez ensuite une crème hydratante réparatrice aidant à compenser les agressions de la journée.

N’oubliez pas les lèvres !

Les lèvres font partie des zones les plus exposées, se desséchant et craquelant sous l’effet du froid, du vent et des UV. En complément de la crème solaire pour le ski, prévoyez un stick de baume à lèvres solaire à conserver à portée de main pour le réappliquer très régulièrement.

¹ https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/corps-humain-soleil-il-moins- dangereux-montagne-1518/