LE PEAU à PEAU M’A SAUVé LA VIE

découvrir leur histoire

La force des contacts humains en images

Découvrez leur histoire

Les contacts humains sont essentiels pour vivre ensemble

Aujourd’hui, les échanges virtuels, le rythme de vie effréné et la pandémie du Coronavirus nous tiennent souvent à l’écart les uns des autres. Une situation qui fait grandir notre sentiment de solitude et d’isolement. Notre action #LECONTACTHUMAINESTUNEFORCE a pour but de rappeler l’importance de ces gestes simples qui nous rapprochent et qui apportent une touche d’humanité à notre quotidien. C'est pourquoi NIVEA soutient les projets « peau à peau » qui améliorent la qualité de vie des personnes vulnérables face à la solitude.

LES BIENFAITS DU CONTACT AVEC LA PEAU

Comment notre corps réagit-il au toucher ?


1

Le rythme cardiaque ralentit et la pression sanguine se stabilise


2

Les symptômes d’anxiété ou de dépression sont réduits


3

Le niveau des hormones de stress diminue


4

Le niveau des hormones du bien-être augmente et le système immunitaire se renforce

“Pour beaucoup d'entre nous, cette période est traumatisante et le virus n'est pas à prendre à la légère. Cependant, dès que possible, nous reviendrons à une vie normale et cela passe par des contacts physiques car le lien via le sens du toucher est dans notre nature.”

Prof. Dr. Tzipi Strauss

Pédiatre spécialiste en néonatologie

La force du contact humain a été scientifiquement prouvé

Le fait de sentir une main amicale calme l'agitation liée à la démence

163 études menées sur un total d’environ 25 000 patients ont permis de montrer que des soins multidisciplinaires, des massages et une thérapie de contact sont plus efficaces que des traitements traditionnels à base de neuroleptiques.

Le contact peau à peau favorise le développement des bébés prématurés

Dans le cas d'un prématuré dont l'état est stable, l'étude a apporté des preuves supplémentaires que la pratique ancestrale qui consiste à porter le nouveau-né en le tenant peau contre peau, cœur contre cœur aurait des effets bénéfiques. En effet, une enquête portant sur plus de 100 études déjà réalisées a ainsi révélée que la technique dite de la "Maman Kangourou" qui berce son tout-petit peau à peau peut réduire de 36% les risques de décès prématuré d'un nourrisson de faible poids.

Étude sur la solitude

Une étude menée sur les britanniques les plus âgés a permis de montrer que la solitude était deux fois plus néfaste pour la santé que l’obésité. Elle met aussi en lumière le fait que les personnes âgées de 50 ans et plus sont deux fois plus susceptibles de mourir prématurément quand elle vivent seules. En considérant les risques accrus dûs à la solitude et aux problèmes de santé liés à l’âge, les personnes les plus âgées ont davantage besoin de contact physique.

Le contact physique dans le sport

Une étude éthologique américaine s’est intéressée aux comportements tactiles des joueurs de basket-ball de la NBA (National Basketball Association) durant la saison 2008–2009 Conformément aux hypothèses émises, les contacts humains établis dès le début de la saison ont permis d’obtenir de meilleurs résultats plus tard dans la saison, aussi bien sur le plan individuel que collectif.

A vous de trouver l'inspiration

Il existe de nombreuses façons de nouer plus de contacts humains au quotidien, d'avoir des attentions touchantes envers les autres et de maintenir les relations avec ses proches même lorsque l'on est séparé physiquement. Pourquoi ne pas commencer dès aujourd’hui ?

Rapport international

Les contacts humains dans le monde : état des lieux

Chaque année, NIVEA réalise une enquête dans le monde entier, auprès de plus de 11 000 personnes. Le résultat est impressionnant : Un grand nombre de personnes n’ont quasiment aucun contact physique. Et la pandémie de Covid-19 n'a fait qu'aggraver la situation.

Pourcentage de personnes répondant à l’affirmation :
« Aucun contact physique durant la journée précédent l’entretien »
[{"X":"1025","Y":"157","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e27 % des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eEn comparaison avec l\u0026rsquo;ann\u0026eacute;e pr\u0026eacute;c\u0026eacute;dente, ce chiffre est en baisse de 1 %. Il semblerait donc que pour la plupart des allemands la situation n\u0026rsquo;ait pas chang\u0026eacute; malgr\u0026eacute; les restrictions dues \u0026agrave; la Covid-19. Cela pourrait s\u0026rsquo;expliquer par le fait que beaucoup sont rest\u0026eacute;s chez eux, avec leur famille et leurs amis.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e60 % souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat correspond \u0026agrave; la moyenne internationale ( 61 %).\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e44 % se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eDans le monde entier, 60 % des participants ont d\u0026eacute;clar\u0026eacute; qu\u0026rsquo;aider les autres leur permettait de se sentir moins seuls. En Allemagne, seulement 44 % des personnes interrog\u0026eacute;es partagent ce sentiment. \u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"682","Y":"195","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e26% des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eEn comparaison avec l\u0026rsquo;ann\u0026eacute;e pr\u0026eacute;c\u0026eacute;dente, ce chiffre est en baisse de 3 %. Cela pourrait s\u0026rsquo;expliquer par le fait que les britanniques sont davantage rest\u0026eacute;s chez eux, avec leur famille et leurs amis.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e63% souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat est l\u0026eacute;g\u0026egrave;rement sup\u0026eacute;rieur \u0026agrave; la moyenne internationale (61 %).\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e60% se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCela correspond exactement \u0026agrave; la moyenne mondiale des participants ayant d\u0026eacute;clar\u0026eacute; qu\u0026rsquo;aider les autres leur permettait de se sentir moins seuls.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"764","Y":"473","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e21 % des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe chiffre est identique \u0026agrave; celui de l\u0026rsquo;ann\u0026eacute;e derni\u0026egrave;re. Il semble que la distanciation sociale n\u0026rsquo;a pas eu de cons\u0026eacute;quences sur les contacts physiques. Cela pourrait s\u0026rsquo;expliquer par le fait que les gens sont davantage rest\u0026eacute;s chez eux, avec leur famille. \u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e59% souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe chiffre est l\u0026eacute;g\u0026egrave;rement inf\u0026eacute;rieur \u0026agrave; la moyenne internationale (61 %).\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e59% se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat est proche de la moyenne internationale (60%).\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"540","Y":"663","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e21 % des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eIl semble que la distanciation sociale a profond\u0026eacute;ment affect\u0026eacute; les br\u0026eacute;siliens. En effet, ce chiffre est pass\u0026eacute; de 12 % \u0026agrave; 21 % en un an.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e78% souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat est l\u0026eacute;g\u0026egrave;rement sup\u0026eacute;rieur \u0026agrave; la moyenne internationale. Il semble que le contact physique manque davantage aux citoyens du Br\u0026eacute;sil qu\u0026rsquo;\u0026agrave; ceux d\u0027autres pays.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e88% se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eDans le monde entier, 60 % des participants ont d\u0026eacute;clar\u0026eacute; qu\u0026rsquo;aider les autres leur permettait de se sentir moins seuls. Au Br\u0026eacute;sil, le r\u0026eacute;sultat est largement sup\u0026eacute;rieur : 88 % des participants sont d\u0027accord pour dire qu\u0026rsquo;aider les autres r\u0026eacute;duit le sentiment de solitude.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"930","Y":"331","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e26% des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat correspond \u0026agrave; la moyenne internationale, elle-aussi de 26 %. Mais, en comparaison avec l\u0026rsquo;ann\u0026eacute;e derni\u0026egrave;re, ce chiffre est pass\u0026eacute; de 7 % \u0026agrave; 26 %. Il semble que, pour la plupart des italiens, les mesures de distanciation sociale ont diminu\u0026eacute; le nombre de contacts physiques.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e71% souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eLes italiens semblent avoir plus besoin de contacts physiques.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e64% se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eDans le monde entier, 60 % des participants ont d\u0026eacute;clar\u0026eacute; qu\u0026rsquo;aider les autres leur permettait de se sentir moins seuls. En Italie, 64 % des personnes interrog\u0026eacute;es partagent ce sentiment.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"1003","Y":"711","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e25% des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat correspond \u0026agrave; la moyenne internationale, elle-aussi de 26 %. En comparaison avec l\u0026rsquo;ann\u0026eacute;e derni\u0026egrave;re, ce chiffre affiche une nette hausse, passant de 16 % \u0026agrave; 25 %. Il semble que les sud-africains ont eu moins de contacts physiques en raison des mesures de distanciation sociale.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e61% souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat correspond exactement \u0026agrave; la moyenne internationale.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e67% se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eOverall, 60% respondents worldwide said that helping others had made them feel less lonely. In South Africa, 67% of the respondents agreed with this statement. \u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"402","Y":"341","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e26% des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat correspond \u0026agrave; la moyenne internationale, elle-aussi de 26 %. En comparaison avec l\u0026rsquo;ann\u0026eacute;e pr\u0026eacute;c\u0026eacute;dente, ce chiffre a augment\u0026eacute; de 5 %. Il semble que les am\u0026eacute;ricains ont eu moins de contacts physiques en raison des mesures de distanciation sociale.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e60 % souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat est proche de la moyenne internationale (61 %).\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e63% se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eDans le monde entier, 60 % des participants ont d\u0026eacute;clar\u0026eacute; qu\u0026rsquo;aider les autres leur permettait de se sentir moins seuls. Aux \u0026Eacute;tats-Unis, 63 % des personnes interrog\u0026eacute;es partagent ce sentiment.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"1375","Y":"415","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e36 % des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat est sup\u0026eacute;rieur \u0026agrave; la moyenne internationale. Il s\u0027agit m\u0026ecirc;me du pourcentage le plus \u0026eacute;lev\u0026eacute; dans le monde. Cela traduit un suivi tr\u0026egrave;s rigoureux des restrictions impos\u0026eacute;es en Cor\u0026eacute;e du sud en raison de la COVID.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e36% souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eDe mani\u0026egrave;re int\u0026eacute;ressante, ce chiffre est tr\u0026egrave;s inf\u0026eacute;rieur \u0026agrave; la moyenne internationale (61 %). \u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e39% se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eDans le monde entier, 60 % des participants ont d\u0026eacute;clar\u0026eacute; qu\u0026rsquo;aider les autres leur permettait de se sentir moins seuls. En Cor\u0026eacute;e du sud, seulement 39% des personnes interrog\u0026eacute;es partagent ce sentiment.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"1404","Y":"715","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e30% des personnes interrog\u0026eacute;es n\u0026rsquo;ont eu aucun contact physique la veille de l\u0026rsquo;entretien\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat est sup\u0026eacute;rieur \u0026agrave; la moyenne internationale (26 %). En comparaison avec l\u0026rsquo;ann\u0026eacute;e pr\u0026eacute;c\u0026eacute;dente, ce chiffre a augment\u0026eacute; de 4 %. Il semble que les australiens ont eu moins de contacts physiques en raison des mesures de distanciation sociale. \u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e62% souhaiteraient davantage de c\u0026acirc;lins\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat est proche de la moyenne internationale (61 %).\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003e60% se sont sentis moins seuls en aidant activement les autres\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe r\u0026eacute;sultat correspond exactement \u0026agrave; la moyenne internationale des participants ayant d\u0026eacute;clar\u0026eacute; qu\u0026rsquo;aider les autres leur permettait de se sentir moins seuls.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]}]
« Deux amis sont dans un café. En Angleterre, ils ne se touchent jamais. Aux États-Unis, ils se touchent deux fois. À Porto-Rico : 180 fois. »

Sidney M. Jourard

Psychologue

Communication non verbale

Le toucher : un langage universel

Expérience agréable ou invasive, nous recevons tous les gestes tactiles, même amicaux, de manières différentes, et les spécificités culturelles viennent aussi apporter leur lot de nuances dans ce langage qui traverse les frontières et nourrit les relations humaines dans le monde entier.
[{"X":"1230","Y":"705","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eEn Europe et en Am\u0026eacute;rique du nord et du sud, il est courant de se serrer la main pour se saluer.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eCe geste est utilis\u0026eacute; aussi bien entre les jeunes et les personnes \u0026acirc;g\u0026eacute;s qu\u0026rsquo;entre les hommes et les femmes ou m\u0026ecirc;me un sup\u0026eacute;rieur hi\u0026eacute;rarchique et ses employ\u0026eacute;s.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eDans les pays arabes, la hi\u0026eacute;rarchie d\u0026eacute;termine la mani\u0026egrave;re de se saluer.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eLes hommes ont ainsi pour habitude de se serrer l\u0026eacute;g\u0026egrave;rement la main en se regardant dans les yeux. Dans un groupe de plusieurs personnes, il est d\u0026rsquo;usage de saluer d\u0027abord l\u0026rsquo;h\u0026ocirc;te puis l\u0026rsquo;a\u0026icirc;n\u0026eacute; avant les autres.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eDans beaucoup de pays d\u0026rsquo;Asie, il est fr\u0026eacute;quent de se saluer en s\u0027inclinant l\u0026eacute;g\u0026egrave;rement.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eLes japonais, par exemple, se serrent la main de mani\u0026egrave;re plut\u0026ocirc;t molle tout en s\u0026rsquo;inclinant en signe de respect, mais sans se regarder.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eAu contraire, en Afrique, il importe de serrer la main de mani\u0026egrave;re ferme, et souvent prolong\u0026eacute;e.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eLes namibiens croisent m\u0026ecirc;me leurs pouces durant cette salutation. Au Liberia, les gens ont pour habitude de se taper dans les mains avant de claquer des doigts de mani\u0026egrave;re complexes. En Afrique de l\u0026rsquo;est et du sud, se tenir le coude de la main gauche pendant que vous serrez la main droite est une marque de respect.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"890","Y":"715","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eEn Europe et en Am\u0026eacute;rique du nord et du sud, il est courant de se serrer la main pour se saluer, y compris entre hommes et femmes.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eDans certains pays, comme l\u0026rsquo;Italie ou la Russie, les hommes attendent que les femmes leur tendent la main pour les saluer ainsi.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eDans les pays arabes, il est d\u0026rsquo;usage de ne pas saluer les femmes, ou alors de mani\u0026egrave;re tr\u0026egrave;s discr\u0026egrave;te.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eUn signe de t\u0026ecirc;te suffit. Et lorsqu\u0026rsquo;il est convient de leur serrer la main, les hommes doivent toujours attendre que les femmes leur tendent la main. Mais, entre elles, les femmes peuvent se serrer la main.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eSerrer les mains pour se saluer est assez inhabituel en Asie o\u0026ugrave; la coutume est plut\u0026ocirc;t de s\u0027incliner vers son interlocuteur.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eLes salutations se font toujours en fonction de la hi\u0026eacute;rarchie sociale. Cela signifie qu\u0027il convient de saluer d\u0026rsquo;abord le sup\u0026eacute;rieur hi\u0026eacute;rarchique ou le plus \u0026acirc;g\u0026eacute; avant les autres, puis ceux qui sont consid\u0026eacute;r\u0026eacute;s comme \u0026eacute;gaux socialement. En revanche, le sexe de l\u0027interlocuteur/trice n\u0027est pas pris en compte.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eSur le continent africain, se serrer la main est le geste le plus fr\u0026eacute;quemment utilis\u0026eacute; pour se saluer.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eLa poign\u0026eacute;e de main doit \u0026ecirc;tre ferme et il est essentiel de se regarder dans les yeux en m\u0026ecirc;me temps. Dans certaines r\u0026eacute;gions, les contacts physiques entre les hommes et les femmes sont toutefois rares.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"843","Y":"288","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eS\u0026rsquo;embrasser sur les joues se pratiquent de nombreuses fa\u0026ccedil;ons diff\u0026eacute;rentes, principalement en Europe mais aussi en Am\u0026eacute;rique centrale et du sud.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eLe nombre de bises varie d\u0026rsquo;un pays \u0026agrave; l\u0026rsquo;autre.\nLa Belgique est adepte de la mono bise. En Autriche et en France, on opte pour une bise sur chaque joue, exception faite de certaines r\u0026eacute;gions de France qui font jusqu\u0026rsquo;\u0026agrave; 3 et m\u0026ecirc;me 4 bises. En Suisse, les bises se distribuent par 3 aussi. En Argentine, c\u0026rsquo;est 4 bises ou rien. \u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eDans les pays arabes, les bises sont courantes aussi mais entre personnes du m\u0026ecirc;me sexe.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eAu Soudan par exemple, pour se saluer les femmes se font 3 bises. En Syrie, les salutations informelles entre personnes du m\u0026ecirc;me sexe se font avec 2 bises ou une accolade.\u003cbr /\u003e\nIn Syria, informal greetings between people of the same gender may involve a hug or two kisses on each cheek.\u003c/p\u003e\n\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eEn Asie, s\u0026rsquo;embrasser sur les joues n\u0026rsquo;est pas convenable.\u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003eEn Tha\u0026iuml;lande par exemple, la t\u0026ecirc;te est consid\u0026eacute;r\u0026eacute;e comme le si\u0026egrave;ge de l\u0026rsquo;\u0026acirc;me, et ne doit jamais \u0026ecirc;tre touch\u0026eacute;e par autrui. Cela est aussi valable pour les jeunes enfants.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]},{"X":"1193","Y":"291","Color":null,"HotspotDetail":[{"Type":"HotspotText","Title":"","Copy":"\u003ch3 style=\"text-align:left;\"\u003eLes accolades sont plus couramment partag\u0026eacute;es entre amis. \u003c/h3\u003e\n\u003cp style=\"text-align:left;\"\u003ePrendre quelqu\u0026rsquo;un dans ses bras pour le saluer n\u0026rsquo;est pas pratiqu\u0026eacute; dans toutes les cultures. Cela d\u0026eacute;pend \u0026eacute;galement du sexe : par exemple, aux \u0026Eacute;tats-Unis, les femmes s\u0026rsquo;enlacent bien plus que les hommes. Les lois sur le harc\u0026egrave;lement limitent aussi les contacts physiques entre les personnes du sexe oppos\u0026eacute; car ils pourraient \u0026ecirc;tre interpr\u0026eacute;t\u0026eacute;s comme des gestes intimes.\u003c/p\u003e","Link":{"Title":"","Url":""},"Button":null}]}]

SUJETS ACTUELS

LA SOLITUDE DUE à L'éPIDéMIE

Les « millenials » représentent la génération la plus connectée, mais aussi la plus seule.
Des solutions existent cependant. Un entretien avec Derrick Feldman sur la solitude, ses origines et comment la prévenir.

LE SAVIEZ-VOUS ?

affirme ne pas avoir de contact physique chaque jour

souffrent d’un manque de contact et souhaitent se rattraper après cette crise

ont réalisé durant cette période d’isolement à quel point le contact physique était important pour leur santé

se sentent seules lorsqu’elles manquent de contact humain

affirme s’être sentie plus seule que jamais durant la période d’isolement

déclarent s’être senties seules en raison du manque de contacts physiques, malgré des contacts sur les réseaux sociaux.