Quelle crème anti-rides utiliser à 40/45 ans ?

Sur un visage d’homme comme de femme, les rides deviennent plus visibles autour de 40 ans. Véritable « virage cutané », cette décennie demande une attention accrue au soin de la peau, qu’elle soit sèche, grasse ou mixte. Zoom sur la crème anti-rides après 40 ans.

40 ans : les rides s’installent sur le visage

On le sait, la peau des femmes est différente par nature de celle des hommes.

Cependant, pour les hommes comme pour les femmes, tous les épidermes vivent un tournant aux alentours de la quarantaine. Le processus de vieillissement cutané n’est pas nouveau, mais ses effets deviennent plus visibles, tant au niveau de la souplesse que de la fermeté. Parce que le renouvellement cellulaire ralentit sous l’effet de l’oxydation, mélange de temps qui passe et d’agressions extérieures, la peau se relâche et la gravité fait le reste.

Premiers visés, le front avec la ride du lion, le contour des yeux avec les pattes d’oie et le contour de la bouche et du nez, appelé le sillon nasogénien. Les rides des yeux ou du front n’apparaissent bien évidemment pas à 40 ans (elles sont présentes avant), mais aux alentours de 40/45 ans les ridules se transforment en rides permanentes et la peau perd progressivement en élasticité.

Crème anti-rides homme ou femme : faut-il commencer à 40 ans ou 45 ans ?

Il n’existe aucune règle inamovible quant à l’âge auquel commencer les crèmes anti-rides. Chaque peau est unique, vieillit différemment et subit des agressions différentes. De même, la façon dont chacun vit ses rides est personnelle. Même si le consensus se fait aux alentours de la quarantaine, vous pouvez choisir d’agir à tout moment sur des ridules à l’aide d’un soin léger, ou sur des rides prononcées à l’aide d’un soin plus actif. C’est comme vous le sentez.

Quel soin anti-rides pour une peau grasse à 40 ans ?

À la quarantaine, la peau s’affine et s’assèche. Une bonne nouvelle pour certaines peaux grasses dont la problématique se résout naturellement, mais qui n’a rien d’une solution miracle pour autant. Vous pouvez appliquer de temps en temps un masque visage aux propriétés purifiantes mais ne faites surtout pas l’impasse sur l’hydratation : l’épiderme a plus que jamais besoin de soin pour faire face au changement cutané. Envisagez par exemple un soin de jour intégrant un facteur de protection solaire pour mieux protéger la peau des UV, qui peuvent accélérer le vieillissement cutané.

Quelle crème anti-rides après 40 ans pour une peau mixte ?

Une peau mixte est une peau déséquilibrée, et les changements hormonaux peuvent d’ailleurs contribuer à la faire apparaître après 40 ans. Attention, dans ce cas, pas question de choisir un soin pour peau grasse : l’épiderme a besoin de douceur et de stabilité pour retrouver son équilibre. Choisissez une crème anti-rides hydratante et antioxydante mais non grasse, qui apaise sans agresser ni graisser. Une crème anti-âge avec des ingrédients d’origine naturelle, par exemple.

Quel soin anti-âge pour une peau sèche après 40 ans ?

L’assèchement de la peau au fil du temps complique souvent le quotidien des peaux sèches. Pour lutter contre le dessèchement, deux mots : hydratation et nutrition, si possible avant même 40 ou 45 ans. Privilégiez une crème anti-rides extra nourrissante, à l’huile d’Argan bio et au Coenzyme Q10 par exemple. En cas de sensation d’inconfort chronique, complétez votre routine avec une huile pour booster la nutrition, en particulier la nuit et n’oubliez pas la crème de nuit avant de vous coucher.

Faut-il adopter le sérum antirides après 40 ans ?

Tout est question de peau et de perception. Le sérum anti-rides n’a rien d’un impératif après 40 ans. Pour autant, il est considéré comme un allié intéressant, du fait de ses actifs concentrés agissant en complément avec les crèmes de jour ou de nuit. Si vous décidez de l’adopter, choisissez un sérum riche en antioxydants pour aider l’épiderme à lutter contre l’oxydation et complétez-le avec un soin contour des yeux, tout aussi utile !

SKIN GUIDE : VOTRE DIAGNOSTIC DE PEAU PAR SELFIE